Cet article date de plus de cinq ans.

Brexit : Boris Johnson s'attire les foudres de la City

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Brexit : Boris Johnson s'attire les foudres de la City
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les milieux d'affaires s'inquiètent en Grande-Bretagne après le ralliement de Boris Johnson, le maire de Londres, dans le camp du Brexit.

Les milieux d'affaires britanniques sont secoués après l'annonce du maire de Londres de rejoindre le camp de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. Lundi 22 février à la Chambre des communes à Londres, l'ambiance était très tendue entre Boris Johnson et David Cameron. "Nous avons obtenu un meilleur accord, un statut spécial. Nous avons la possibilité de construire sur de bonnes bases, de protéger nos concitoyens et d'assurer notre prospérité", a déclaré David Cameron. "Dites-nous en quoi cet accord nous permettrait de mieux rédiger nos propres lois et assurerait à ce parlement de retrouvrer une certaine souveraineté", lui a rétorqué Boris Johnson.

Une sortie très mal vue

L'Europe de la discorde a eu raison des deux anciens camarades de promotion d'Oxford. Hier, c'est par texto que quelques minutes avant l'annonce officielle, Boris Johnson prévient Davis Cameron qu'il va rallier le camp du Brexit. Pourtant, depuis son élection à la mairie de Londres en 2008, Boris Johnson a surtout conquis les milieux économiques. Ceux-là mêmes qui maintenant, voient d'un très mauvais oeil une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.