Brexit : au Royaume-Uni, une pénurie de main d’œuvre... et de poulet

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Brexit : au Royaume-Uni, une pénurie de main d’œuvre... et de poulet
France 2
Article rédigé par
M.Boisseau, L.Soudre, N.Boothby - France 2
France Télévisions

Un peu plus de sept mois après le Brexit, une crainte est devenue réalité au Royaume-Uni : le manque de main-d'œuvre, accentuée par la pandémie de Covid-19. La chaîne d’approvisionnement en volailles est également perturbée. 

Les conséquences du Brexit s’affichent sur presque tous les restaurants et les bars de Londres (Royaume-Uni), qui publient des annonces pour recruter des serveurs, des barmans ou encore des cuisiniers. Ce sont des emplois traditionnellement occupés par des Européens, notamment des Français. Cependant, beaucoup sont rentrés dans leur pays d’origine pendant les confinements. En juin, 188 000 postes restaient vacants.

Les conséquences du Brexit et de la pandémie

Entre le Brexit et les absences de salariés à cause du coronavirus, de très nombreux secteurs sont touchés. La chaîne de restauration rapide Nando’s, spécialisée dans le poulet, a dû fermer une cinquantaine d’établissements sur 400 au Royaume-Uni. "Toute la chaîne d’approvisionnement en volailles est perturbée, des chauffeurs de poids lourds aux ouvriers des usines agroalimentaires", précise le journaliste Matthieu Boisseau, en direct de Londres.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brexit

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.