L'Italie s'inquiète de la fonte accélérée de ses glaciers

Le pays pose des bâches sur ceux-ci pour tenter de freiner le phénomène. Les explications de France 3.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Aux grands maux les grands remèdes. Des immenses bâches recouvrent depuis
le 1er septembre deux glaciers des Dolomites au nord-est de l'Italie. Ils
sont particulièrement fragilisés par des températures inhabituelles. Cet
été, la température est montée jusqu'à 22 degrés à 3 000 m
d'altitude. "En quelques années, le glacier a beaucoup reculé. Chaque
année, on se rend compte qu'il perd du terrain, 30 mètres cette année.
Mais il perd aussi en volume et ça ne fait qu'empirer", s'alerte Gianluca
Tognoni, météorologue au micro de France 3.

Une couverture thermique

Cet emballage de fortune, de couleur blanche pour réfléchir les rayons du
soleil est déjà utilisé en Suisse. Il est censé servir de couverture
thermique au glacier afin de préserver la couche de neige qui le protège.

Le plus grand glacier d'Italie, le Mandrone, a perdu cet été l'équivalent
de six années d'enneigement, provoquant d'énormes cascades en surface.
Cette fonte reflète le réchauffement climatique.

Le JT
Les autres sujets du JT
( CAPTURE ECRAN FRANCE 3)