Cet article date de plus de neuf ans.

L'ancien président tchèque Vaclav Havel est mort

Âgé de 75 ans, l'ancien président et dramaturge tchèque est mort aujourd'hui dans son sommeil à l'issue d'une longue maladie. Figure de proue de l'anti-communisme, le dramaturge fut chef de l'Etat tchèque de 1989 à 2003.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (David Cerny Reuters)

Ancien gros fumeur à la santé fragile, le héros de la Révolution de velours était sujet à des problèmes respiratoires chroniques, une affection qu'il contracte dans les geôles du régime communiste tchèque. Le dramaturge est décédé ce dimanche dans sa résidence secondaire, à 150 km au nord de Prague.

Issu d'une famille de la haute bourgeoisie, il est très tôt passionné de théâtre. Un art dans lequel il exerce tous les métiers, d'accessoiriste à éclairagiste, en passant par intendant pour finir dramaturge à partir de 1963.

En janvier 1977, il est l'un des fondateurs de la "Charte 77" et du VONS (le Comité de défense des personnes injustement poursuivies) en République démocratique de Tchécoslovaquie. Son militantisme lui vaut plusieurs séjours dans les prisons communistes.

Fin 1989, quand le régime s'effondre, il est porté à la tête du mouvement d'opposition Forum civique, il mène les négociations et parvient à faire démissionner les autorités communistes. La même année en décembre, il est élu président de la République de Tchécoslovaquie, l'un de ses rares échecs est de ne pas avoir réussi à empêcher la partition du pays en deux nations. Il démissionne alors en 1992 et laisse aux deux Premiers ministres tchèque et slovaque le soin d'organiser la séparation à l'amiable.

Il est réélu en 1993 pour cinq ans à la présidence du nouvel Etat tchèque. Son second et dernier mandat le porte au pouvoir jusqu'en 2003. L'ancien militant passe en tout dix ans à la tête du pays, dix années marquées par l'entrée de la République tchèque dans l'OTAN et au sein de l'Union européenne.

En 2009, il est nommé docteur Honoris Causas par Science Po, il reçoit l'année suivante le Prix de littérature Franz Kafka. Il avait 75 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.