Cet article date de plus de cinq ans.

L'Allemagne débloque six milliards d'euros pour accueillir les réfugiés

Depuis ce week-end, l'Allemagne a accueilli un nombre record de réfugiés. La coalition au pouvoir annonce six milliards d'euros supplémentaires en 2016 pour leur prise en charge.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (En Allemagne, la plupart des réfugiés sont arrivés par la gare de Munich © MaxPPP)

L’afflux de migrants s'est poursuivi dimanche entre la Hongrie, l'Autriche et l'Allemagne. Environ 18.000 personnes ont afflué depuis samedi en Allemagne où l'accueil en gare de Munich a été chaleureux. La coalition au pouvoir a annoncé lundi matin des aides supplémentaires à hauteur de six milliards d'euros.

A LIRE AUSSI ►►►En route vers l'Allemagne, les réfugiés accueillis à Vienne à bras ouverts

Une prise en charge financée

L'Allemagne a décidé de libérer six milliards d'eros suplmé,atires en 2016 pour l'accueil des réfugiés. Trois milliards d'euros supplémentaires seront débloqués par l'Etat fédéral pour la prise en charge des demandeurs d'asile et des réfugiés. Et une qomme équivalente sera destinée à aider les Länder et les municipalités à héberger les arrivants. A l'issue d'une réunion de plus de cinq heures dimanche entre les partenaires de la coalition dirigée par la chancelière Angela Merkel, le gouvernement a détaillé, dans un communiqué de nouvelles mesures. Il est question d'accélérer la procédure d'asile et de faciliter la construction de centres d'accueil.

"L'Allemagne est prête"

Comment la population se prépare-t-elle à cet accueil ? Une habitante de Munich, Gertrud, ne doute pas de l'attitude ouverte et accueillante d'une majorité d'Allemands. Elle-même est venue à la gare, "avec un sac de pain pour leur donner et leur souhaiter la bienvenue" .

"Je crois que c’est très important qu’ils voient des visages amis, des gens qui leur sourient. La plupart des Allemands, vraiment, souhaitent la bienvenue à tous ces réfugiés. L’Allemagne est prête à les accueillir et j’espère que tous les pays européens vont suivre l’exemple allemand."

"L'Allemagne est prête" : le témoignage d'une habitante de Munich sur l'accueil des réfugiés avec Philippe Randé
écouter

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Junker, doit présenter mercredi au Parlement de Strasbourg un plan qui prévoit de porter de 40.000 à 160.000 le nombre de demandeurs d'asile arrivés en Italie, en Grèce et en Hongrie, à répartir dans les autres pays de l'Union sur la base de quotas nationaux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.