Italie : trois morts après des coups de feu dans un tribunal de Milan

Un homme a ouvert le feu jeudi vers 11h au tribunal de Milan. Au bout d'une heure, la police italienne a interpellé le tireur. Le bâtiment avait été évacué et investi par les forces de l'ordre.

(L'auteur des tirs au tribunal de Milan a été interpellé © MaxPPP)

Le quartier du palais de justice de Milan a été bouclé jeudi vers 11h, après des tirs qui ont fait trois victimes, selon un dernier bilan des secours. A l'issue d'une poursuite de plus d'une heure, la police a arrêté le tireur. D'après le ministre italien de l'Intérieur, Angelino Alfano, l'homme a été interpellé dans la ville de Vimercate, une ville située à une trentaine de kilomètres au nord-est de Milan et il est aux mains des carabiniers. 

Une arme introduite

Trois morts, donc. Dont un juge des faillites. Et deux blessés, dont un dans un état grave. D’après les premiers témoignages, l'homme, poursuivi pour banqueroute frauduleuse, a ouvert le feu dans une salle du tribunal de Milan. Il se serait ensuite enfui par les étages supérieurs.

Un avocat sur place raconte l'avoir défendu il y a deux ou trois ans. "Ce client était particulier, une personne agressive, un peu paranoïaque, il était toujours convaincu qu'on cherchait à l'avoir" .

La question de la sécurité du tribunal ne manquera pas d’être posée. L’homme a pu y pénétrer avec une arme alors que des détecteurs de métaux, comme pour les sacs dans les aéroports, sont installés aux entrées du bâtiment.