Incendies au Portugal : "Le vent complique la situation", explique le directeur des secours

Alors que des incendies meurtriers sévissent au Portugal, Francisco Rocha, directeur des secours au Portugal, a réagi sur franceinfo. 

Un incendie près de Monchique au Portugal le 8 août 2018.
Un incendie près de Monchique au Portugal le 8 août 2018. (CARLOS COSTA / AFP)

"Le vent complique la situation. C’est la pire chose : le vent et aussi les températures", a déclaré sur franceinfo mardi 7 août, Francisco Rocha, directeur des secours au Portugal alors qu’un incendie fait rage depuis cinq jours dans le sud du pays.

Le feu menaçe la ville touristique de Monchique, dans l'Algarve. "La zone n’a pas beaucoup de routes qui permettent d’accéder au feu. Il faut évacuer les petits villages", a expliqué Francisco Rocha. En tout, depuis le début de l’incendie, 300 à 400 personnes ont dû être évacuées.

c’est difficile de travailler, face au feu, il doit faire à peu près 60 degrés et le vent soufflait à 80 km/hFrancisco Rocha

Lundi 6 août, il faisait 47 degrés, mardi 7 août, 40-41 degrés. Le combat est vraiment difficile pour le millier de pompiers et de soldats "car le vent change de sens. Lundi, le vent allait du Sud vers l’Ouest, ce mardi le vent vient du Nord et il doit changer trois ou quatre fois par heure".

"Maintenant, le commandement national de la protection civile est là pour diriger les opérations. Les hommes ont toutes les ressources disponibles pour les aider. Je pense qu’ils contrôleront l’incendie d’ici mercredi", a t-il conclu.