Homoparentalité : Elton John appelle au boycott de la marque Dolce & Gabbana

Les deux couturiers s'en sont pris à la procréation médicalement assistée pour les couples homosexuels, provoquant la fureur du chanteur britannique.

Elton John et de son compagnon David Furnish à Londres (Royaume-Uni), le 30 janvier 2011. 
Elton John et de son compagnon David Furnish à Londres (Royaume-Uni), le 30 janvier 2011.  (MAX NASH / AFP)

Son sang n'a fait qu'un tour. Le chanteur Elton John l'a proclamé, dimanche 15 mars, sur son compte Instagram : il ne portera plus jamais de vêtements griffés Dolce & Gabbana, et il invite les autres clients à faire de même. La raison ? Dans une interview publiée le 11 mars dans le magazine italien Panorama (en italien), les deux couturiers Domenico Dolce et Stefano Gabbana ont déclaré que, pour eux, "l'unique famille est la famille traditionnelle".

Ils ne se sont pas arrêtés là, et ont dit s'opposer à "l'adoption par des couples homosexuels". Ils s'en sont pris aussi à la "progéniture chimique" et à la "location d'utérus". Pour eux, les enfants nés de la chimie sont des "enfants synthétiques".

"Comment osez-vous traiter mes enfants de synthétiques?"

Elton John, qui est père de deux enfants nés de mère porteuse, a réagi avec virulence sur Instagram.

"Comment osez-vous traiter mes beaux enfants de 'synthétiques' ? Honte à vous d'avoir porté votre petit doigt moralisateur contre la FIV [féconddation in vitro] - un miracle qui a permis à des légions de gens qui s'aiment, à la fois hétérosexuels et gays, d'accomplir leur rêve d'avoir des enfants. Votre pensée archaïque est dépassée, comme vos collections. Je ne porterai jamais plus de Dolce et Gabbana." Et de conclure sur un appel à boycotter la marque. Fin de la première joute.