Cet article date de plus de neuf ans.

Grèce : les suicides ont augmenté de 26% en 2011

Le service grec des statistiques publie des chiffres inquiétants ce mardi. Le nombre de suicides en Grèce a augmenté de 26% en 2011. Une augmentation imputée aux effets de la crise économique.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Reuters)

La Grèce, l'un des pays
européens les plus durement touché par la crise économique, a publié ce mardi
des statistiques préoccupantes. En 2011, le nombre de suicide a fortement
augmenté. Selon le service des statistiques Elstat, 477 Grecs se
sont donnés la mort, soit une augmentation de 26%. L'ONG de lutte contre l'exclusion
Klimaka affirme que ces chiffres constituent un record depuis le début du
recensement des suicides, il y a 50 ans.

Paupérisation des Grecs

Les hommes représentent 82%
des décès suicidaires. La région d'Athènes est la plus touchée (35% des cas recensés),
suivie de la Macédoine centrale (11%) et de l'île de Crète (7,7%).

L'opposition de gauche
radicale Syriza impute ces chiffres à la brutale paupérisation des Grecs. Près
d'un quart est au chômage, 60% chez les jeunes de 15 à 24 ans, et le pays est soumis à l'austérité
depuis quatre ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.