Goldman Sachs recrute José Manuel Barroso

L'ancien président de la Commission européenne a été embauché par la banque d'affaires, une nomination qui fait polémique.

France 2

Dix ans à la tête de la Commission européenne, trois ans Premier ministre du Portugal. La banque d'affaires Goldman Sachs vient d'embaucher un très beau CV et de déclencher une belle polémique. José Manuel Barroso à la tête de l'exécutif européen s'est créé un carnet d'adresses impressionnant. Jusqu'à la fin de son mandat en 2014, il a été de tous les sommets internationaux. Ses interlocuteurs : Angela Merkel, François Hollande, Barack Obama, David Cameron.

Réactions très dures

Il a été embauché pour être un président non exécutif et conseiller les clients de la banque. Les réactions sont toutes très dures. A commencer par Matthias Fekl, secrétaire d'Etat en charge du commerce extérieur, qui estime dans un tweet que José Manuel Barroso est "un représentant indécent d'une vieille Europe" et qu'il dessert les citoyens. L'argument de la banque : il fallait un spécialiste pour se préparer aux conséquences du Brexit.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, pendant une conférence de presse, le 3 juillet 2013, à Berlin (Allemagne).
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, pendant une conférence de presse, le 3 juillet 2013, à Berlin (Allemagne). (JOHANNES EISELE / AFP)