Géorgie : des séjours pour bénéficier du système médical français

L'aide médicale offerte aux migrants devrait être au cœur du débat sur l'immigration lundi 7 octobre à l'Assemblée nationale. Des Géorgiens demanderaient ainsi l'asile pour en bénéficier.

France 2

La Géorgie est une démocratie en paix depuis onze ans. Pourtant, 7 000 ressortissants ont demandé l'asile en France en 2018, c'est plus que les Irakiens ou les Syriens. À l'aéroport de Koutaïssi, chaque vol vers Paris affiche complet. Dans la foule, il y a de vrais touristes et ceux qui prétendent l'être. Épaulés par un Français, les policiers géorgiens tentent de repérer ces individus en vérifiant leur réservation d'hôtel. Certains espèrent trouver un travail, d'autres se faire soigner gratuitement.

"C'est mon frère qui m'a dit qu'en France je serai mieux soigné"

"Je veux quitter la Géorgie parce qu'ici on ne peut pas m'aider, c'est mon frère qui m'a dit qu'en France je serai mieux soigné", indique un homme refoulé à l'aéroport. L'économie du pays se développe, mais reste pauvre. Les traitements ne sont pas tous remboursés, alors que dans l'Hexagone ils sont pris à charge à 100% dès qu'un étranger demande l'asile, même en cas de refus. C'est l'un des systèmes les plus généreux au monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des infirmiers dans le service de chirurgie orthopédique des hôpitaux du Léman, à Thonon (Haute-Savoie), le 21 mai 2015.
Des infirmiers dans le service de chirurgie orthopédique des hôpitaux du Léman, à Thonon (Haute-Savoie), le 21 mai 2015. (AMELIE-BENOIST / BSIP / AFP)