Scandale sexuel à la BBC : l'ex-animateur aurait agressé jusqu'à 300 jeunes

Le commissaire chargé de l'enquête a indiqué que Scotland Yard se préparait à arrêter d'autres personnes, suspectées d'avoir commis des abus sexuels avec la star, morte en 2011. 

L\'ancien animateur de la BBC Jimmy Savile, le 25 mars 2008 à Londres (Royaume-Uni).
L'ancien animateur de la BBC Jimmy Savile, le 25 mars 2008 à Londres (Royaume-Uni). (LEWIS WHYLD / AP / SIPA)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

EUROPE - L'affaire Jimmy Savile pourrait devenir l'un des plus grands scandales sexuels qu'ait connu le Royaume-Uni. L'ancien animateur de la BBC, aujourd'hui décédé et accusé d'avoir agressé sexuellement des adolescentes pendant une quarantaine d'années, aurait fait jusqu'à 300 victimes, a recensé la police britannique. 

Celle-ci a précisé avoir déjà parlé avec 130 des 300 victimes présumées – toutes des femmes sauf deux garçons – qui se sont manifestées. Leurs témoignages ont été jugés crédibles par les enquêteurs car elles "disent toutes la même chose séparément".

Trois médecins complices ?

Le commissaire chargé de l'enquête, Peter Spindler, a indiqué que Scotland Yard se "préparait" à arrêter d'autres suspects, soupçonnés d'avoir commis des sévices sexuels avec l'animateur, mort en 2011 à l'âge de 84 ans. 

La presse britannique a rapporté jeudi que les policiers s'intéressaient aussi aux agissements de trois médecins ayant travaillé dans des hôpitaux où Jimmy Savile aurait aussi sévi. Mais le chef de l'enquête a affirmé que ces informations ne lui étaient "pas encore parvenues".

Une première enquête dans les années 1980

Peter Spindler a par ailleurs ajouté qu'un policier, aujourd'hui à la retraite, avait indiqué avoir mené une enquête sur Savile dans les années 1980 à Londres, mais qu'elle n'avait pas abouti faute de preuves suffisantes.

Selon l'enquêteur, Jimmy Savile a été protégé par le fait que "les enfants ou adolescents" concernés ne s'étaient pas sentis "capables de parler". D'autant plus qu'à l'époque, l'animateur était une vedette du petit écran outre-Manche. Ce personnage excentrique, connu pour sa chevelure blond platine et ses costumes tape-à-l'œil, animait le show "Jim'll Fix It", où il permettait à des enfants de réaliser leurs rêves, ainsi que l'émission musicale culte "Top Of The Pops". Il avait notamment été anobli par la reine.