Fusillade de Munich : le tireur avait préparé son geste "depuis un an", indique la police

L'attaque dans un centre commercial était préméditée de longue date, indique la police bavaroise.

Les accès à la station de métro proche des lieux de la fusillade restent fermés, le 23 juillet 2016 au lendemain de l\'attaque.
Les accès à la station de métro proche des lieux de la fusillade restent fermés, le 23 juillet 2016 au lendemain de l'attaque. (KARL-JOSEF HILDENBRAND / DPA / AFP)

Le tireur de l'attaque de Munich avait préparé son geste "depuis un an", indique la police, dimanche 24 juillet, en s'appuyant sur des éléments découverts lors de la perquisition à son domicile. David Ali Sonboly, un Germano-Iranien de 18 ans, a tué 9 personnes et en a blessé 35, après avoir ouvert le feu dans un centre commercial de la ville bavaroise.

Le jeune homme "a préparé son geste depuis un an, c'est-à-dire qu'il a planifié son geste depuis l'été dernier", a déclaré Robert Heimberger, le chef de la police bavaroise, lors d'une conférence de presse. "Les premières observations aboutissent à la conclusion qu'il s'est intéressé à cet acte" en allant visiter la ville et y prendre des photos il y a un an "et qu'il a planifié ensuite son propre acte".

Influencé par une tuerie en Allemagne datée de 2009

Il souffrait d'importants problèmes psychologiques et avait acheté illégalement son pistolet sur internet, précisent encore les enquêteurs bavarois. Toutefois, l'auteur de la fusillade n'a pas ciblé spécifiquement ses victimes. "Il n'y a ici rien contre les étrangers", a indiqué le procureur de Munich Thomas Steinkraus-Koch. Certains médias avait souligné que de nombreuses victimes étaient étrangères.

La police pense que le tireur a été influencé par la tuerie de Winnenden, en mars 2009, où un jeune homme de 17 ans avait ouvert le feu dans son ancien collège, tuant 15 personnes, avant de se suicider.