Cet article date de plus de cinq ans.

Fusillade de Munich : un ami du tueur placé en garde à vue pour "non-dénonciation d'un crime"

Selon la police allemande, ce jeune homme de 16 ans aurait pu être "au courant" du projet de tuerie de David Ali Sonboly. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers montent la garde, samedi 22 juillet, devant le restaurant McDonalds où un jeune homme avait ouvert le feu, la veille, tuant neuf personnes. (ARND WIEGMANN / REUTERS)

David Ali Sonboly, le jeune auteur germano-iranien de la tuerie de Munich, lors de laquelle il a abattu neuf personnes, vendredi 25 juillet, préparait son acte depuis un an, selon les enquêteurs. Mais avait-il révélé son projet à un de ses amis ? C'est ce que se demande la police allemande, qui a interpellé un jeune adolescent de 16 ans, dimanche, et l'a placé en garde à vue pour "non-dénonciation d'un crime".

"Nous avons le soupçon que ce garçon de 16 ans a pu être au courant de l'acte", a indiqué la police dans un communiqué. Ce jeune Afghan s'était présenté de lui-même à la police "peu après" la tuerie et avait été interrogé sur ses relations avec le tueur. Mais depuis, des vérifications "ont mis au jour des contradictions dans ses déclarations". Il a donc été placé en garde à vue. C'est la première interpellation dans l'enquête sur cette attaque.

Un message Facebook similaire à celui du tueur

La police munichoise laisse également entendre que l'adolescent interpellé a peut-être posté, après la tuerie, un message sur Facebook similaire à celui qu'avait diffusé le tueur pour tendre un piège. Avec un faux compte, David Ali Sonboly invitait ses cibles à venir manger à prix réduit dans le McDonald's où il a finalement ouvert le feu. Le jeune interpellé, lui, aurait diffusé "un appel sur Facebook pour une rencontre dans un complexe de cinémas près de la gare centrale de Munich", explique la police, qui vérifie s'il en est véritablement l'auteur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fusillade à Munich

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.