Cet article date de plus de cinq ans.

Fusillade à Munich : les habitants sous le choc

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Fusillade à Munich : les habitants sous le choc
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les Munichois tentent de comprendre, après la fusillade qui a fait 9 morts dans un centre commercial vendredi 22 juillet en Allemagne.

L'émotion est encore vive ce samedi matin à Munich (Allemagne), c'est tout un quartier qui a été meurtri. Les habitants sont venus déposer des fleurs et des bougies en hommage aux 9 personnes abattues vendredi 22 juillet. Une femme, un bouquet à la main et le regard dans le vide raconte : "J'ai perdu un ami, il avait trente ans. On était voisins depuis longtemps." Devant le fast-food où le tireur a ouvert le feu, certains jeunes clients sont revenus cherchant à comprendre pourquoi Munich est à son tour touché par la violence aveugle. "C'est un jeune de 18 ans, comme moi. Je ne comprends pas comment il a pu tirer sur la foule. Munich était la ville la plus sûre d'Allemagne et maintenant ce n'est plus le cas", témoigne-t-il.

L'Allemagne vulnérable

Quelles que soient les motivations du tireur, l'Allemagne se découvre vulnérable. Un homme raconte qu'il s'est blessé à la main en s'enfuyant après avoir entendu des coups de feu. Il est encore sous le choc de ce qu'il a vécu : "On a pas le temps de penser, il faut juste s'enfuir. C'est irréel, comme dans un jeu vidéo, je n'arrive pas à y croire." Dans le climat de psychose qui s'est abattu sur l'Europe depuis quelques semaines, c'est aujourd'hui Munich qui fait la Une des journaux du monde entier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.