"Fucking" devient "Fugging" : lassé des moqueries, ce village autrichien change de nom

Nommée "Fucking" depuis le Moyen-Âge, la commune a été rebaptisée. Les villageois, lassés par le comportement des touristes qui bien souvent volaient les panneaux, ont préféré choisir un nom plus discret.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le village de Fucking rebaptisé Fugging en Autriche, le 2 décembre 2020. (MANFRED FESL / APA)

En Autriche, les habitants d'un petit village espèrent retrouver leur tranquillité. Leur commune, à 300 kilomètres à l'ouest de Vienne, s'appelle Fucking, une grossièreté dans la langue anglaise. Et même si le nom se prononce en réalité "Fouking", cela fait bien rire les visiteurs et les touristes de passage qui volent régulièrement les panneaux du village. Si bien que le conseil municipal a décidé d'abandonner le nom de son village "Fucking" et de le transformer en "Fugging".

Des panneaux vendus jusqu'à 2 500 euros

Pour éviter les vols, les panneaux blancs à bordures bleues qui indiquent l'entrée du village avaient pourtant été coulés dans le béton. Mais cela n'a rien changé. Années après années, ils ont continué à se volatiliser : une quinzaine, rien que ces trois dernières années. De quoi agacer les habitants de Fucking, comme Maria, lassée de voir les visiteurs prendre des poses suggestives dans le village :"Les touristes venaient de partout : d'Italie, des Pays-Bas, de Suisse... Ils volaient les panneaux ou faisaient des photos, ça les amusait. Un youtubeur, célèbre au Danemark, est même venu."

"Les habitants en ont ras-le-bol. Ça ne rapporte rien au village, c'est juste un mot et les gens ne s'arrêtent pas."

Maria, habitante du village

franceinfo

Alors, pour rétablir la tranquillité, le Conseil municipal a décidé de voter le changement d'identité du village dont le nom remontait au Moyen-Âge. "Fucking" devient donc "Fugging", au grand dam de Wolfgang, le vendeur de souvenirs : "C'était comme ça depuis 950 ans et tout allait bien, il faut de l'humour. Cela faisait toujours sensation quand on disait que l'on venait de Fucking, c'était devenu une marque, tout le monde connaissait... Malheureusement, on va devenir anonymes."

Sitôt installés, les nouveaux panneaux "Fugging" ont été repeints par des plaisantins qui les ont transformés à nouveau en "Fucking". Quant aux anciens panneaux du village, ils sont parfois vendus sur internet : jusqu'à 2 500 euros pour les plus chers.

Le reportage de Sébastien Baer
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.