Le ferry "Norman Atlantic" remorqué vers un abri en Albanie

Le navire, dont l'incendie a causé la mort d'au moins 13 personnes, doit ensuite repartir vers l'Italie.

Le ferry \"Norman Atlantic\", le 29 décembre 2014, alors qu\'il se dirige vers Brindisi (Italie), sur une photo de la marine italienne.
Le ferry "Norman Atlantic", le 29 décembre 2014, alors qu'il se dirige vers Brindisi (Italie), sur une photo de la marine italienne. (HODA EMAM / REUTERS )

Le Norman Atlantic à l'abri du mauvais du temps. Le ferry, dont l'incendie a fait au moins 13 morts, a pris, mercredi 31 décembre, la direction de l'Albanie, vers la baie de Vlora. Le bateau devrait ensuite reprendre le chemin de Brindisi, dans le sud-est de l'Italie.

Le ferry, battant pavillon italien et affrété par la compagnie grecque Anek, a pris feu dimanche au large de l'Albanie. Il a été totalement évacué lundi soir. Son remorquage vers un port italien a alors été envisagé. Les autorités albanaises ont donné leur feu vert mercredi.

Des conditions météorologiques difficiles

Mais le vent fort et une mer agitée ont empêché l'opération de remorquage vers Brindisi. "L'épave du 'Norman Atlantic' a été prise en remorque mais les conditions météorologiques ne permettent pas de la transporter dans les Pouilles", a indiqué le procureur italien en charge de l'enquête.

Les autorités italiennes, qui ont coordonné les secours, favorisent cette destination depuis le début des opérations. L'objectif est de permettre une arrivée de jour à Brindisi, distant d'environ 150 km de Vlora, afin de faciliter les délicates manœuvres d'approche.

Le ferry a été placé sous séquestre par la justice italienne dans le cadre de l'enquête sur les circonstances de ce drame, qui a fait officiellement 13 morts, dont deux marins albanais venus à la rescousse. Mais le bilan pourrait être plus élevé.