Cet article date de plus d'un an.

Expulsions : des interpellations à la sortie des écoles font polémique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Expulsions : des interpellations à la sortie des écoles font polémique
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

C'est une pratique qui suscite l'émotion et l'indignation. Elle consiste à aller chercher un enfant à l'école pour l'expulser avec sa famille. La semaine dernière, des gendarmes de Lozère sont allés chercher une fillette de 4 ans aux abords d'une école maternelle.

Le fourgon de gendarmerie était garé aux abords d'une école maternelle de Langogne (Lozère). Le 27 janvier, une procédure d'expulsion est déclenchée contre une famille albanaise en situation irrégulière déboutée du droit d'asile. Ils doivent être conduits en centre de rétention administratif pour être expulsés le lendemain.

Une expulsion à la sortie de l'école

Sous la surveillance des gendarmes, le père vient chercher sa fille Amélia. Sa directrice essaie de la rassurer. "On a essayé de raconter une histoire de voyage à Amélia. Je lui ai donné son cahier de vie", explique Fabienne Deniset, directrice d'école maternelle et enseignante d'Amélia. La fillette de 4 ans et son père sont expulsés vers l'Albanie. La mère est restée en France, car elle a fait un malaise au moment où elle a appris son expulsion. Enceinte de quatre mois, la jeune femme a été emmenée à l'hôpital par les pompiers. Elle est aujourd'hui inquiète, car selon elle, sa fille et son mari ne sont pas en sécurité en Albanie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.