Europe : le défi de la rénovation énergétique

La nouvelle présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a promis de faire de l'Europe un continent sans carbone en 2050. Elle veut allouer 1 000 milliards d'euros à ce chantier. Une somme qui pourrait servir à la rénovation de bâtiments, comme dans les cités minières des Hauts-de-France.

FRANCE 3

De Valenciennes à Douai, dans le Nord, elles appartiennent désormais au patrimoine culturel de l'Unesco. Plus d'une centaine de cités minières déjà réhabilitées dans les années 1970 font désormais peau neuve. L'objectif affiché est la fin des passoires thermiques et, au-delà, l'amélioration du confort et du cadre de vie des familles de mineurs. Premier avantage : une consommation énergétique divisée par trois, soit une économie mensuelle de 60 €, mais surtout l'agencement de nouveaux volumes.

Une revitalisation de la commune

Les familles très attachées à leur foyer bénéficient d'une rénovation interne. Pour Joël Pierrache, maire de Pecquencourt (Nord), cela représente avant tout une revitalisation de la commune. Plus de 23 000 logements devraient être rénovés d'ici à 2027 avec, comme priorité, de recréer de l'emploi sur tout le bassin minier.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre de la Défense allemande, Ursula von der Leyen, avant un Conseil des ministres à Berlin (Allemagne), le 15 juillet 2019.
La ministre de la Défense allemande, Ursula von der Leyen, avant un Conseil des ministres à Berlin (Allemagne), le 15 juillet 2019. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)