Lens : le bassin minier en quête d'avenir

L'histoire de Lens (Pas-de-Calais) est étroitement liée à son bassin minier. Ce territoire classé au patrimoine de l'Unesco se transforme peu à peu, mais sans oublier les "gueules noires".

france 3

Un décor qui n'a pas bougé depuis plus de trente-cinq ans. Le bassin minier de Lens (Pas-de-Calais) opère une transformation radicale, sans oublier son identité industrielle. Aujourd'hui, les maisons de corons sont encore chauffées au charbon. Ces logements d'un autre temps ont été construits à la va-vite, sans isolation.

Des maisons rénovées ou détruites

En 2012, le bassin minier est classé au patrimoine mondial de l'Unesco, un déclic pour les services de l'État. 23 000 maisons de mineurs vont alors être rénovées ou détruites. Après le charbon, les personnes relogées vont découvrir les joies de l'électricité. Ces nouveaux chantiers vont offrir beaucoup d'emplois à cette région particulièrement touchée par le chômage. Ceux qui vivent ici sont néanmoins fiers de ce passé et de cette terre surnommée "le pays noir". La génération de l'après-charbon prépare désormais son avenir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le bassin minier lensois. 
Le bassin minier lensois.  (france 3)