Cet article date de plus de six ans.

Europe : le casse-tête fiscal de la ville de Martelange

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Europe : le casse-tête fiscal de la ville de Martelange
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'harmonie fiscale est loin d'être acquise en Europe. Dans certaines communes, elle tourne même au casse-tête. C'est le cas à Martelange, où la moitié de la ville est Belge, et l'autre Luxembourgeoise.

La ville de Martelange compte 1 700 habitants et 17 commerces dont 12 stations-services. Ces dernières sont toutes alignées du même côté de la nationale 4, une route qui fait office de frontière entre la Belgique et le Luxembourg. Ces deux pays possèdent deux fiscalités différentes, notamment sur le carburant, qui compte près de 20 centimes de différence par litre. Un écart qui attire les Belges.

Taxes spécifiques

Les clients profitent également de leur passage en station-service pour acheter de l'alcool. En effet, la TVA est de 15% d'un côté de la route, 21% de l'autre. Et c'est sans compter les taxes spécifiques à l'alcool, qui sont beaucoup plus élevées en Belgique. Le constat est le même concernant les cigarettes et le commerçant n'hésite d'ailleurs pas à afficher les prix des pays limitrophes pour convaincre ses clients.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.