En Belgique, une ex-ministre commet une belle boulette avec sa remplaçante

La secrétaire d'Etat à l'Energie, Catherine Fonck, a offert un cadeau peu adapté au handicap de sa remplaçante, lundi 13 octobre. 

L\'ex-secrétaire d\'Etat à l\'Energie sortante, Catherine Fonck, et sa remplaçante Marie-Christine Marghem, le 13 octobre 2014 à Bruxelles (Belgique).
L'ex-secrétaire d'Etat à l'Energie sortante, Catherine Fonck, et sa remplaçante Marie-Christine Marghem, le 13 octobre 2014 à Bruxelles (Belgique). (LAURIE DIEFFEMBACQ / BELGA / AFP )

Oups. Une scène un peu gênante s'est déroulée au ministère belge de l'Energie, lundi 13 octobre à Bruxelles. Ce jour-là, l'ex-secrétaire d'Etat à l'Energie Catherine Fonck (CDH) cède son poste à Marie-Christine Marghem (MR) et lui offre un petit cadeau à cette occasion. Le souci, c'est qu'il s'avère totalement inadapté au handicap de sa remplaçante, comme l'ont repéré la presse belge puis France Inter, mercredi.

"C'est symbolique par rapport à tes compétences, c'est une lampe de poche spéciale", glisse d'abord Catherine Fonck, un grand sourire aux lèvres. "Qui fonctionne à l'énergie solaire, non ?" lui répond la seconde. "Non, à l'huile de bras, Marie-Christine." En clair, il faut donc tenir l'objet d'une main pour actionner la manivelle de l'autre. L'idée semble lumineuse, à ceci près que Marie-Christine Marghem souffre d'une malformation et ne peut pas se servir de son bras droit. La scène a été immortalisée en vidéo par RTL Info.

Face à la caméra et l'air de rien, les deux femmes ne perdent pas la face. Qu'on se rassure, leurs relations sont toujours au beau fixe. Enfin, selon Catherine Fonck.