En Allemagne, les chômeurs sont contrôlés

Le contrôle des chômeurs est actuellement testé dans trois régions en France mais pourrait bientôt être généralisé.

FRANCE 3

Alors que le contrôle des chômeurs sera peut-être généralisé dès cet été en France, l'Allemagne a d'ores et déjà mis en place ce dispositif. La règle du jeu est claire : en cas d'infraction, les sanctions financières sont lourdes.
Depuis la réforme du marché du travail en 2003, les sanctions ont été durcies. Au total, 10 000 chômeurs ont été sanctionnés l'an dernier.

"Des gens qui ne jouent pas le jeu"

"Quand on vous fixe un rendez-vous à l'agence ou chez l'employeur vous devez le respecter, c'est la règle. Si on ne la respecte pas, on est sanctionné et les allocations sont diminuées", rapporte un Allemand. Par ailleurs, si un demandeur d'emploi refuse un poste, il risque jusqu'à 30% d'allocations en moins. "Il y a aussi des gens qui ne jouent pas le jeu et qui ne veulent pas s'intégrer au marché du travail", assure Andrea Hanuschke, directrice de Jobcenter.
Ralph Boes, chômeur, compte parmi les détracteurs du dispositif. Il collectionne les sanctions pour en dénoncer l'injustice : "Je n'ai pas d'argent pour manger, pour me loger", affirme-t-il. Après trois grèves de la faim, il espère désormais faire annuler la loi par le Conseil constitutionnel.

Le JT
Les autres sujets du JT