Élections législatives allemandes : après les élections, place aux coalitions entre les différents partis

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Élections législatives allemandes : après les élections, place aux coalitions entre les différents partis
France Info
Article rédigé par
Claire Giroud - franceinfo
France Télévisions

Contrairement à la France, l'Allemagne est une république parlementaire où les coalitions sont nécessaires pour le vainqueur.  Il y a plusieurs coalitions possibles après les élections législatives allemandes du dimanche 26 septembre. Claire Giroud, journaliste à France Télévisions, détaille les différentes options.

Après les élections législatives du dimanche 26 septembre en Allemagne, les coalitions entre plusieurs partis politiques semblent inévitables. Il est important de rappeler que ces coalitions sont primordiales en Allemagne qui est une république parlementaire. "Si on prend l'optique où Olaf Scholz (sociaux-démocrates) remportait les élections, il pourra mener la coalition des feux tricolores avec les libéraux du FDP et des écologistes. Cette option est celle qui devrait remporter la majorité", explique Claire Giroud, journaliste à France Télévisions.

Des points de divergence dans la création des coalitions

Mais créer des coalitions n'est pas si simple, les différents partis politiques ayant des divergences idéologiques. "Pour cette coalition des feux tricolores, un des points qui pose problème c'est le sujet de la hausse des impôts. Le SPD et les Verts y sont favorables tandis que le FDP rejette cette idée. C'est pour cela qu'une autre coalition pourrait voir le jour, la coalition R2G, avec le parti Die Linke qui prendrait la place du FDP. Die Linke est l'ancêtre du Parti communiste. Dans cette coalition, le point de divergence serait sur l'OTAN, Die Linke souhaitant en sortir", ajoute la journaliste Claire Giroud.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.