Allemagne : la droite populiste perce à Berlin

Le parti d'Angela Merkel a connu un nouveau revers aux élections régionales, marqué par l'entrée de l'AfD au parlement local.

FRANCE 3

C'est un nouvel échec électoral pour la CDU, le parti d'Angela Merkel, aux régionales en Allemagne. Il n'aurait recueilli que 18% des suffrages à Berlin, sa pire performance dans la capitale depuis la réunification du pays en 1990. En direct sur place, Adeline Precept rapporte les premiers résultats. "Les deux partis qui forment la coalition gouvernementale d'Angela Merkel, le SPD et la CDU sont en très net recul : -11 points par rapport aux élections régionales en 2011."

Un parlement dirigé par la gauche, avec l'entrée de l'extrême-droite

Si les sociaux-démocrates du SPD restent en tête avec 23% des voix, le parti de la chancelière est talonné de très près par les Verts et Die Linke, qui obtiennent chacun 16,5% des votes. "L'AfD, le parti populiste, anti-migrants, parvient à faire une percée ici, à 12% des voix", précise la journaliste. Ce sont en fait deux mauvaises nouvelles pour Angela Merkel : le SPD devrait diriger la région de Berlin avec ses partenaires de gauche, et l'extrême-droite fait son entrée au parlement local.

Le JT
Les autres sujets du JT
Georg Pazderski, le chef de file du parti de droite populiste AfD aux élections régionales à Berlin (Allemagne) dans un bureau de vote le 18 septembre 2016.
Georg Pazderski, le chef de file du parti de droite populiste AfD aux élections régionales à Berlin (Allemagne) dans un bureau de vote le 18 septembre 2016. (? FABRIZIO BENSCH / REUTERS / X90145)