Russie : deux des cinq accusés du meurtre d'Anna Politkovskaïa condamnés à perpétuité

La journaliste russe d'opposition avait été tuée en 2006. L'enquête n'a toutefois toujours pas identifié le ou les commanditaires éventuels de son assassinat.

Manifestation d\'activistes des droits de l\'Homme lors d\'une manifestation en mémoire d\'Anna Politkovskaya à Moscou (Russie), le 7 octobre 2010. 
Manifestation d'activistes des droits de l'Homme lors d'une manifestation en mémoire d'Anna Politkovskaya à Moscou (Russie), le 7 octobre 2010.  (NATALIA KOLESNIKOVA / AFP)

Un tribunal de Moscou a condamné lundi 9 juin les cinq hommes reconnus coupables, le 20 mai, du meurtre d'Anna Politkovskaïa, une journaliste russe tuée en 2006. L'assassin et l'organisateur ont été condamnés à l'emprisonnement à perpétuité. Les trois autres accusés ont écopé de peines comprises entre douze et vingt ans de prison.

La parquet avait requis des lourdes peines de détention, allant de quinze ans à la perpétuité, pour les cinq accusés. L'enquête, qui a conduit devant les juges les cinq personnes directement impliquées dans ce meurtre perpétré en 2006, n'a toutefois toujours pas identifié son ou ses commanditaires éventuels.

L'assassinat de la journaliste d'investigation, qui travaillait pour le journal indépendant Novaïa Gazeta, très critique de la politique du Kremlin en Tchétchénie, avait ému le monde entier et suscité l'indignation des médias étrangers et des organisations de défense des droits de l'homme.