Détournement en Biélorussie : vers des sanctions de l'Europe ?

Publié Mis à jour
Détournement en Biélorussie : vers des sanctions de l'Europe ?
France 2
Article rédigé par
M.De Chalvron, L.Lavieille, J.Gasparutto - France 2
France Télévisions

Les Européens sont en colère après le détournement d'un avion de ligne par les autorités biélorusses pour intercepter un opposant politique, dimanche 23 mai. Les 27 réclament des explications, et devraient prononcer des sanctions à l'issue d'un Sommet qui les réunit à Bruxelles.

Le détournement d'un avion de ligne en Biélorussie, dimanche 23 mai, a provoqué un tollé général. Son atterrissage forcé à Minsk et l'arrestation d'un opposant au régime ont choqué en Europe et dans le monde. La Pologne, l'Ukraine et la Lituanie ont déjà interdit tous les vols transitant par l'espace aérien Biélorusse. La Lettonie, le Suède et le Royaume-Uni ont de leur côté demandé à leur compagnie aérienne de ne plus survoler ce pays, en attendant que l'Union européenne décide de ses propres sanctions.

Des sanctions individuelles

Pas de quoi effrayer le président biélorusse, qui affirme toujours avoir agi dans son bon droit, pour des raisons de sécurité, en raison d'une alerte à la bombe déclenchée dans le vol en question. "Ce sont des sanctions très fermes qui font mal au régime biélorusse, explique le journaliste Julien Gasparutto, en direct de Bruxelles (Belgique), lundi 24. Les dirigeants européens vont adopter de nouvelles sanctions individuelles contre des responsables du pays, et ils vont tenter de s'accorder pour interdire à tous les avions de survoler l'espace aérien Biélorusse".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.