VIDEO. Elan de solidarité après l'accident de train de Saint-Jacques-de-Compostelle

De nombreux habitants de la région ont répondu à l'appel au don de sang lancé par les autorités, après le déraillement d'un train qui a fait 78 morts et 130 blessés. 

Le déraillement d'un train a fait 78 morts et 130 blessés, mercredi 24 juillet au soir près de Saint-Jacques-de-Compostelle, dans le nord-ouest de l'Espagne. 
Cette catastrophe ferroviaire, l'une des plus graves jamais survenues dans le pays, a déclenché un élan de solidarité exceptionnel. 

Après l'accident, les autorités de Galice ont lancé un appel au don de sang, relayé par les chaînes de télévision. Des centaines d'habitants de la région y ont immédiatement répondu. Et, de jour comme de nuit, des files d'attente de plusieurs dizaines de mètres se sont formées devant les unités mobiles dépêchées sur le terrain pour fournir aux médecins les poches de sang nécessaires pour venir en aide aux blessés.

D'autres gestes solidaires ont suivi. Les hôtels de la région ont aménagé des chambres gratuites pour héberger les proches des victimes. Les pompiers ont annulé un mouvement de grève pour participer aux secours. Et les employés des hôpitaux, dont beaucoup ont vu leurs salaires réduits en raison de la crise économique qui affecte l'Espagne, ne comptent pas leurs heures supplémentaires.

Des proches des victimes de l\'accident de train survenu le 24 juillet 2013 près de Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne) sous le choc, le 25 juillet 2013.
Des proches des victimes de l'accident de train survenu le 24 juillet 2013 près de Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne) sous le choc, le 25 juillet 2013. (CESAR MANSO / AFP)