Collision entre deux trains en Allemagne : ce que l'on sait des causes de l'accident

France 2 s'interroge sur cet accident qui a fait neuf morts, selon le dernier bilan, et une centaine de blessés. Les précisions d'Amaury Guibert, correspondant en Allemagne.

France 2

Qu'est-ce qui a pu causer cette collision frontale entre les deux trains ? Il y a d'abord l'hypothèse d'un problème de signalisation. "Un feu qui n'aurait pas fonctionné, laissant le passage libre à l'un des deux trains sur cette ligne à voie unique. Il pourrait aussi s'agir d'une erreur d'un des deux conducteurs qui n'aurait pas respecté cette signalisation. Mais c'est moins probable, car dans ces cas-là, il y a un système de freinage d'urgence automatique", explique Amaury Guibert, en direct d'Allemagne.

L'autre point clé, c'est la vitesse. "À cet endroit, les trains peuvent atteindre 120 km/h sur une portion en courbe bordée par la forêt ", précise le journaliste de France 2.

Accidents rares  en Allemagne

Alors une fois que toutes les victimes auront été désincarcérées des deux carcasses, les enquêteurs vont pouvoir examiner les deux trains qui appartiennent à la filiale d'un groupe français.

"Ils examineront aussi l'état du réseau qui a plutôt la réputation d'être bien entretenu. Les accidents sont rares ici, en Allemagne", explique Amaury Guibert. Cet accident est l'un des plus meurtriers qu'il y ait eu dans le pays depuis plus de vingt ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les lieux de l\'accident au lendemain de la collision entre un TER et un TGV, le 18 juillet 2014, à Denguin (Pyrénées-Atlantiques).
Les lieux de l'accident au lendemain de la collision entre un TER et un TGV, le 18 juillet 2014, à Denguin (Pyrénées-Atlantiques). ( MAXPPP)