Cet article date de plus de sept ans.

Buckingham cherche gouvernant(e) pour faire couler les bains et servir le thé

Job à pourvoir au palais royal. Profil : bien élevé, discret et attaché à la propreté. Salaire : 17 000 euros annuels. Et logement gratuit au cœur de Londres. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Relève de la garde devant le palais de Buckingham, le 23 juillet 2013 à Londres (Royaume-Uni).  (PAUL HACKETT / REUTERS)

Vous avez un sens aigu de la confidentialité et vous vous montrez très méticuleux ? Si en plus vous êtes maniaque, cette annonce pourrait bien vous intéresser. Le Palais de Buckingham, à Londres, recrute un ou une gouvernant(e), indique le site de France Info, lundi 27 janvier. Salaire annuel : 14 400 livres, soit 17 340 euros, pour environ 40 heures de travail par semaine et un logement gratuit, précise l'annonce postée sur le site officiel de la monarchie britannique (en anglais)

Si celui ou celle qui occupera ce job royal ne travaillera pas directement pour Elizabeth II, il ou elle pourra avoir affaire à des membres de la famille royale. Selon le descriptif, le poste dépend du service dédié aux invités du Palais et aux autres résidences de la reine. La personne recrutée pourra donc être amenée à voyager, environ trois mois par an, dans ces diverses demeures. 

Fenêtres à faire briller, invités à choyer

L'heureux élu devra surtout veiller sur les invités du palais comme le lait sur le feu. Comprendre : préparer leurs chambres, "faire et défaire [leurs] bagages, nettoyer et préparer [leurs] tenues", mais aussi prendre soin de leurs bijoux ou les aider à enfiler leurs habits avant de se montrer en société, "si nécessaire". Il devra aussi servir le petit déjeuner et la sacro-sainte cup of tea

S'occuper du palais sera également un job à plein temps. Le candidat ou candidate devra "faire couler les bains", ce qui demande un vrai travail lorsqu'on sait que Buckingham possède pas moins de 78 salles d'eau. Il aura encore pour mission de faire les lits et nettoyer les fenêtres - le palais en compte 760, rappelle le Telegraph (en anglais), non sans humour. 

Last but not least, le ménage fera partie des attributions du candidat. Et la liste n'en finit pas : il devra ainsi "entretenir les tapis et les sols" mais aussi prendre soin des "meubles en général" à savoir "le mobilier antique, les tissus d'ameublement, les rideaux, les objets d'art, les cadres photos, les miroirs, les verres, l'argenterie et les cuivres". Le tout en faisant preuve "d'attention au détail" et en se montrant "déterminé(e) à fournir le service de la meilleure qualité". Tout un programme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.