Autriche : une voyageuse contrôlée avec les intestins de son mari dans sa valise

Contrôlée à l'aéroport de Graz, cette femme de nationalité marocaine a expliqué qu'elle voulait procéder à des analyses sur les organes de son défunt mari car elle soupçonnait un empoisonnement.

Les intestins étaient soigneusement emballés dans des boîtes en plastique.
Les intestins étaient soigneusement emballés dans des boîtes en plastique. (MAXPPP)

Une découverte inédite pour les douaniers autrichiens. Une voyageuse marocaine a été contrôlée à l'aéroport de Graz avec des entrailles humaines dans son sac, qu'elle a présentées comme étant celles de son mari, rapportent des médias autrichiens, dimanche 25 septembre.

Les douaniers ont découvert deux récipients "de type Tupperware" dans lesquels les intestins étaient soigneusement emballés, selon le journal Kleine Zeitung (en allemand).

L'incident a été confirmé à l'agence autrichienne APA par le ministère des Finances, autorité des services douaniers, qui n'était pas joignable dans l'immédiat. La voyageuse a justifié son insolite bagage en expliquant qu'elle soupçonnait un empoisonnement de son défunt mari, un Marocain né en 1976, selon le journal, et souhaitait faire analyser ses intestins. La police n'a pas été saisie.