Autriche : l'écologie au pouvoir

Fin du suspense en Autriche. La présidence a échappé de justesse à l'extrême droite grâce à des votes par correspondance dépouillés ce lundi 23 mai et plus favorables au candidat écologiste.

France 3

Alexander Van der Bellen est l'homme qui a empêché l'extrême droite de prendre le pouvoir en Autriche. Il l'emporte sur le fil du rasoir face au candidat populiste, avec 50,3% des voix. "L'Autriche a vécu un moment très important. Ce résultat me donne une énorme responsabilité", a-t-il commenté après sa victoire. Dimanche encore, à l'issue du dépouillement, l'écologiste était distancé de 140 000 voix par Norbert Hofer.

La moitié de l'Autriche pour l'extrême droite

Mais les votes par correspondance décomptés ce lundi ont renversé la tendance. Alexander Van der Bellen devient le premier président écologiste autrichien. Le candidat d'extrême droite a reconnu sa défaite sur Facebook, en se félicitant de son score. Il a séduit près d'un électeur sur deux et a rallié le vote ouvrier en surfant sur la question des migrants dans un pays où 90 000 personnes ont demandé l'asile en 2015.

Le JT
Les autres sujets du JT