Allemagne : le petit-fils du commandant d’Auschwitz témoigne

À l’occasion de la commémoration de la libération du camp d’Auschwitz, nous avons rencontré le petit-fils du commandant du camp. Il s’appelle Rainer Höss, héritier d’un lourd et honteux secret de famille.

France 3

Il y a beaucoup de gravité et une douleur intérieure chez Rainer Höss lorsqu’il visite l’exposition Auschwitz-Birkenau à l’Unesco à Paris. Le grand-père de Rainer Höss commandait le camp d’Auschwitz. "Quand je regarde ces lunettes, je me demande ce que les déportés ont pu voir à travers. Tous ces hommes, ces femmes avaient une histoire, derrière chacun de ces objets se cache un destin tragique", témoigne Rainer Höss.

Dénoncer l’extrême droite

Il est le petit-fils d’un des plus grands criminels de guerre, Rudolf Höss. Ce dirigeant nazi a commandé à l’extermination plus d’un million et demi de juifs. Avant d’être exécuté, il n’a exprimé aucun regret. Quand Rainer était enfant, sa famille lui a caché cette histoire monstrueuse. "J’ai découvert ce qu’a fait mon grand-père en lisant ses mémoires. J’avais 15 ans. J’ai été bouleversé et j’ai immédiatement quitté la maison familiale. C’est un fardeau très lourd". Il vient d’écrire un livre pour dénoncer les crimes de son grand-père nazi. Aujourd’hui, il veut dénoncer la montée de l’extrême droite en Europe. "Pour moi ces partis sont constitués par des fous qui n’ont rien retenu de l’histoire".

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée du camp d\'extermination d\'Auschwitz-Birkenau, en Pologne, le 25 janvier 2015.
L'entrée du camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, en Pologne, le 25 janvier 2015. (JOEL SAGET / AFP)