Attentats en Belgique : le plan catastrophe a été déclenché par les autorités belges

Les hôpitaux ont été réquisitionnés pour accueillir les blessés. Le gouvernement a convoqué un Conseil de sécurité. L'alerte antiterroriste est passée de 3 à 4.

France 2
La Belgique est en état de sidération ce mardi 22 mars après le double attentat qui a frappé Bruxelles. À proximité de la station de métro de Maelbeek, les blessés ont de suite été soignés à même le sol. Les secouristes procèdent au premier tri entre ceux qui ont besoin de soins immédiats et ceux qui sont en état de choc. Dès 8 heures ce matin, le plan "Mash" pour "mise en alerte des services hospitaliers" a été déclenché. Quatre hôpitaux sont mobilisés à Bruxelles : Uz, Saint-Luc, Saint-Pierre, Érasme.

140 blessés pris en charge

Le plan prévoit la mise à disposition immédiate de 220 places dans les hôpitaux. Les opérations programmées non vitales ont été annulées. L'hôpital Érasme a reçu les victimes les plus sérieusement touchées de l'aéroport. Les autorités assurent disposer de toute la capacité médicale nécessaire pour faire face à cette situation. Près de 140 blessés seraient actuellement pris en charge.
Le JT
Les autres sujets du JT
Devant la station de métro Maelbeek, à Bruxelles, le 22 mars 2016.
Devant la station de métro Maelbeek, à Bruxelles, le 22 mars 2016. (FRANCESCO CALLEDDA / EPA)