Cet article date de plus de huit ans.

Attentats à Bruxelles : la sécurité a-t-elle été renforcée aux frontières ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Attentats à Bruxelles : la sécurité a-t-elle été renforcée aux frontières ?
Attentats à Bruxelles : la sécurité a-t-elle été renforcée aux frontières ? Attentats à Bruxelles : la sécurité a-t-elle été renforcée aux frontières ? (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Depuis l'attaque du Thalys, des portiques et des rayons X ont été installés au départ de Paris. Qu'en est-il à Bruxelles ?

Le 22 mars, la Belgique était frappée par de terribles attentats. Pourtant, vendredi 25 mars au soir, il semblerait qu'il n'y avait déjà plus aucun contrôle de sécurité apparent à la gare de Bruxelles-Midi. Les journalistes de France 2 n'ont remarqué aucun homme en arme sur le quai du train en direction de Paris. Seul, un simple contrôle des billets a été effectué à l'entrée. Une absence des forces de l'ordre qui inquiète les passagers. "On n'a pas été fouillé, ni les valises ni rien du tout. C'est du n'importe quoi", affirme une passagère. 

Des contrôles aléatoires

Les passagers sont pourtant prêts à se plier à d'importants contrôles. Certains sont même venus en avance, pensant que l'embarquement serait ralenti par les mesures de sécurité. Malgré les attentats de mardi et l'attaque du Thalys en août dernier, côté belge, aucun contrôle à l'embarquement n'a été décidé. Alors que de l'autre côté de la frontière, à Roissy, l'ambiance est différente. Fouilles aléatoires et chiens renifleurs accueillent les voyageurs. Ces contrôles sont bien acceptés par les passagers. Sur les routes, les contrôles aléatoires sont nombreux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.