Attentat à Berlin : les Allemands n'appellent pas à plus de sécurité

La journaliste Lilya Melkonian, envoyée spéciale à Berlin (Allemagne), fait le point sur la situation après le carnage qui a fait au moins 12 morts sur un marché de Noël.

FRANCE 2

Deux jours après l'attentat qui a fait au moins 12 morts et une cinquantaine de blessés sur un marché de Noël à Berlin (Allemagne), lundi 19 décembre, la police allemande recherche activement le conducteur du camion et d'éventuels complices. Sur place, comment vit-on ces évènements ? "Ici, contrairement à la France, les Allemands n'appellent pas à plus de contrôles de sécurité. Ils n'appellent pas les autorités à déployer plus de forces de l'ordre. Ici, il n'y a pas réellement de sentiment d'insécurité même si l'émotion est palpable", indique Lilya Melkonian, envoyée spéciale à Berlin.

"Les autorités accélèrent leurs opérations"

Si la vie semble reprendre son cours à Berlin, tout le monde suite de très près les avancements de l'enquête. "Les autorités accélèrent leurs opérations notamment dans la région de Cologne, à la frontière avec les Pays-Bas. C'est dans cette zone que ce jeune Tunisien, activement recherché, avait obtenu son autorisation de séjourner sur le territoire allemand", explique la journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le 21 décembre 2016, deux jours après l\'attentat de Berlin, les destructions restent visibles sur le marché de Noël visé
Le 21 décembre 2016, deux jours après l'attentat de Berlin, les destructions restent visibles sur le marché de Noël visé (ODD ANDERSEN / AFP)