Alpes-Maritimes : les migrants affluent à Menton

Les contrôles ont été renforcés. Au total, 22 000 migrants ont été interpellés depuis le mois de janvier.

France 2

Les Alpes-Maritimes sont confrontées à un afflux de migrants. Depuis le début de la semaine, 850 candidats à l'exil ont été contrôlés à la frontière italienne. La plupart sont originaires de la Corne de l'Afrique. À quelques kilomètres de la frontière italienne, la ville de Menton est en première ligne. Des renforts de CRS aident désormais la police aux frontières à contrôler tous les trains.

54 passeurs interpellés

L'objectif de l'État est également de démanteler les réseaux qui exploitent les migrants sans papiers : "La lutte contre les passeurs, c'est-à-dire ceux qui sans scrupule cherchent à tirer profit de la misère d'autrui, c'est évidemment pour nous une priorité", affirme Adolphe Colrat, préfet des Alpes-Maritimes, au micro de France 2. "Nous en avons déjà interpellés 54 depuis le début de l'année", assure-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants secourus au large de la Libye par les gardes cotes italiens, et transférés au port de Catane (Italie), le 23 avril 2015.
Des migrants secourus au large de la Libye par les gardes cotes italiens, et transférés au port de Catane (Italie), le 23 avril 2015. (ALBERTO PIZZOLI / AFP)