Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Allemagne, le poids des contre-pouvoirs

Le citoyen allemand est placé au cœur de la démocratie : éducation civique à l’école, démocratie directe au niveau local, et un parlement qui contrôle et surveille les actes du chancelier. Mais la présence de l’extrême droite au Bundestag change la donne… Un reportage d'"Avenue de l'Europe".

Le système politique allemand a été construit en 1949 autour du principe du "Plus jamais ça" : plus jamais cette instabilité politique qui conduit à porter au pouvoir un chef suprême.

Le citoyen est aujourd'hui placé au cœur de la démocratie, qui doit être ancrée dans les esprits dès le plus jeune âge et à tous les niveaux. Education civique à l’école, mais aussi démocratie directe au niveau local sur presque tous les sujets. Seule l'option du référendum au niveau national est écartée. Trop de mauvais souvenirs…

Les limites de la démocratie ?

Le Bundestag, seul organe élu au suffrage universel direct, contrôle et surveille tous les actes du chancelier. La stabilité est assurée grâce à une culture du compromis qui oblige les partis, même les plus opposés, à gouverner ensemble. Avec l’extrême droite désormais présente au Parlement, le compromis est devenu impossible. La démocratie allemande a-t-elle trouvé ses limites ?

Un reportage d'Hélène Hug et Annie Tribouard diffusé dans "Avenue de l'Europe" le 24 avril 2019.

Avenue de l\'Europe. Allemagne, le poids des contre-pouvoirs
Avenue de l'Europe. Allemagne, le poids des contre-pouvoirs (FRANCE 3)