Sommet du G7 : les dirigeants s'unissent pour renforcer la lutte contre le terrorisme sur Internet

Réunis en Sicile, les représentants des pays membres sont tombés d’accord pour renforcer la lutte contre le terrorisme, en mettant l’accent sur le web.

FRANCE 2

Parmi les multiples sujets épineux du sommet du G7, celui de la lutte contre le terrorisme a réussi à mettre tout le monde d’accord. À l’issue de la première journée de rencontre, le 26 mai, les leaders du G7 ont adopté une déclaration pour faire bloc ensemble. "Notre position commune sur le terrorisme n’est pas seulement une lutte à l’échelle des pays du G7 mais à l’échelle du monde entier, a affirmé la chancelière allemande Angela Merkel. Pour cela, nous devons améliorer la communication entre les nations et renforcer notre combat contre le financement du terrorisme."

Les géants d’Internet appelés à collaborer

La Première ministre britannique Theresa May souhaite impliquer davantage les acteurs d’Internet dans ce combat : "Nous voulons que les entreprises développent des outils pour repérer et supprimer automatiquement les contenus dangereux. Et plus précisément, je souhaite qu’ils rapportent ces contenus aux autorités et qu’ils bloquent les usagers qui les diffusent", a-t-elle déclaré. En contraignant les géants de l’Internet et les réseaux sociaux à collaborer, le G7 espère lutter plus efficacement contre la propagande et les réseaux jihadistes. Des mesures qui semblent néanmoins facilement contournables selon certains experts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les dirigeants du G7, le 26 mai 2017 à Taormina en Sicile (Italie). 
Les dirigeants du G7, le 26 mai 2017 à Taormina en Sicile (Italie).  (MANDEL NGAN / AFP)