Irak : la première jihadiste européenne condamnée à mort

Une Allemande partie faire le jihad avec Daech en Irak a été condamnée à mort par la cour spéciale de Bagdad. Les autorités allemandes restent officiellement silencieuses.

Voir la vidéo
France 3

Elle se prénomme Lamia, elle a 50 ans et elle serait partie en 2014 rejoindre les troupes de Daech avant d'être capturée en juillet dernier par les forces irakiennes à Mossoul. Elle n'a pas été condamnée pour avoir combattu, mais pour avoir apporté un soutien logistique, selon le jugement de la cour spéciale de Bagdad. C'est la première fois qu'une ressortissante européenne est condamnée à mort dans ce genre de dossier.

Discussions en coulisses

Ce qui frappe, c'est la discrétion des autorités allemandes. Il n'y a pas eu de protestation officielle. Le ministère des Affaires étrangères a simplement indiqué ce lundi 22 janvier que son ambassade à Bagdad suivait ce dossier même si certains médias allemands croient savoir qu'il y a des discussions très poussées en coulisses avec Bagdad pour tenter d'infléchir ce jugement en appel.

Jusqu'ici, la ligne non officielle suivie par Berlin était plutôt de laisser faire la justice irakienne, mais cette condamnation à mort pourrait changer la donne et pousser l'Allemagne à revoir sa position, d'autant que Berlin a quatre autres ressortissants qui attendent leur procès dans les geôles irakiennes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une image de propagande montrant des combattants du groupe Etat islamique à Raqqa, en Syrie, le 19 novembre 2015. 
Une image de propagande montrant des combattants du groupe Etat islamique à Raqqa, en Syrie, le 19 novembre 2015.  (MAXPPP)