Elisabeth Borne reporte son déplacement en Allemagne en raison d'un test positif d'Olaf Scholz au Covid-19

Ce déplacement, qui devait permettre aux deux dirigeants d'échanger sur "le suivi des engagements conjoints dans un cadre européen, notamment en matière de coopération énergétique", "est annulé et remis à une date ultérieure".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Première ministre Elisabeth Borne au palais de l'Elysée, à Paris, le 26 septembre 2022. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Elisabeth Borne ne se rendra pas à Berlin, jeudi 29 septembre. La Première ministre a reporté son déplacement en Allemagne, où elle devait être reçue par le chancelier Olaf Scholz, qui a été testé positif au Covid-19 lundi 26 septembre.

Ce déplacement, le premier d'Elisabeth Borne à l'étranger depuis sa nomination en mai dernier, "est annulé et remis à une date ultérieure", ont appris auprès de Matignon plusieurs médias, dont France Télévisions.

Un Conseil des ministres franco-allemand prévu fin octobre

Dans la capitale allemande, les deux dirigeants devaient échanger "sur l'agenda bilatéral, en amont du prochain Conseil des ministres franco-allemand", prévu en France fin octobre, et sur "le suivi des engagements conjoints dans un cadre européen, notamment en matière de coopération énergétique", selon la même source. Ce déplacement devait être "également l'occasion de réaffirmer le soutien sans faille de la France et de l'Allemagne à l'Ukraine".

Le chancelier allemand Olaf Scholz a été testé positif au Covid-19 au retour d'une tournée au Moyen-Orient, a annoncé lundi le porte-parole du gouvernement allemand. Le dirigeant de 64 ans a présenté de "légers symptômes" de rhume, avant d'être testé positif lundi et de se mettre à l'isolement dans son appartement de la chancellerie, selon les autorités allemandes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Allemagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.