Coronavirus : l'Allemagne place trois nouvelles régions françaises parmi les zones à risque

Les régions Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes ainsi que l'île de Corse sont concernées.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
A l'aéroport de Francfort (Allemagne), le 31 août 2020. (CHRISTOPH HARDT / GEISLER-FOTOPRES / AFP)

L'Allemagne durcit ses règles pour les visiteurs français. L'agence sanitaire de référence, Robert Koch Institut (RKI) a décidé, mercredi 9 septembre, de placer trois nouvelles régions françaises dans la catégorie des zones à risque après une recrudescence des cas de Covid-19. Les régions Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes ainsi que l'île de Corse sont concernées.

>> Retrouvez les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct

Ces zones sont considérées à risque après l'Ile de France, la région de Paris, et la région PACA. Cela implique que les touristes revenant de ces territoires seront désormais dans l'obligation de se soumettre à un test de dépistage à leur retour et de rester en quarantaine dans l'attente du résultat.

Des zones de Suisse et de Croatie également concernées

Le ministère des Affaires étrangères allemand, qui n'avait pas encore mis à jour son site mercredi soir pour prendre en compte ces dernières données mais suit les recommandations du RKI, met en garde contre "les voyages touristiques, non indispensables" à destination des régions considérées "à risque".

Pour faire partie de cette liste, il faut que le nombre de nouvelles infections au Covid-19 y dépasse le plafond de 50 cas pour 100 000 habitants sur sept jours. En plus de ces régions françaises, le RKI a également ajouté les cantons suisses de Genève et de Vaud, la région croate de Dubrovnik, la capitale tchèque Prague ainsi que des régions en Roumanie et Bulgarie à sa liste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.