30 ans de la chute du mur de Berlin : une fête sobre dans un monde sous tension

Les commémorations des 30 ans de la chute du mur de Berlin s'achèvent de manière festive, samedi 9 novembre. Mais pas d'euphorie étant donné le contexte international.

FRANCEINFO

Un grand concert avec de nombreuses stars allemandes et des milliers de Berlinois, venus porte de Brandebourg, où se dressait le mur de Berlin il y a 30 ans, conclut les commémorations, samedi 9 novembre. L'unité et la réconciliation de l'Allemagne sont fêtées, mais on est très loin de l'euphorie : pas de grand geste symbolique et c'est lié au contexte international.

Atmosphère de guerre froide

Personne n'aurait imaginé voir ici les présidents russe et américain célébrer la chute d'un mur à l'heure où précisément les tensions se multiplient sur la planète, où les gouvernements populistes gagnent du terrain et où les frontières se renforcent. Il y a presque une ambiance de guerre froide pesante qu'on ressent assez largement. Le président allemand a prié les États-Unis de tourner le dos à leur égoïsme national, quand Angela Merkel a demandé à l'Europe de défendre davantage ses valeurs de liberté et de démocratie devant plusieurs dirigeants des pays de l'ancien bloc de l'Est, les seuls conviés à cette journée de mémoire à Berlin.

Angela Merkel et son mari Joachim Sauer lors de la cérémonie d\'hommage à la chute du Mur de Berlin, le 9 novembre 2019. 
Angela Merkel et son mari Joachim Sauer lors de la cérémonie d'hommage à la chute du Mur de Berlin, le 9 novembre 2019.  (MICHELE TANTUSSI / AFP)