Allemagne : les candidats à la chancellerie s’affrontent à la télévision

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Allemagne : les candidats à la chancellerie s’affrontent à la télévision
FRANCE 2
Article rédigé par
L. Desbonnets - France 2
France Télévisions

En Allemagne, à l’approche des élections fédérales du 26 septembre, une question demeure : qui succédera à Angela Merkel ? Son héritier, Armin Laschet, à la peine dans les sondages, a lâché ses coups, dimanche 12 septembre, lors d’un débat contre son principal adversaire, le candidat social-démocrate Olaf Scholz.

Dimanche 12 septembre, l’héritier d’Angela Merkel, Armin Laschet, a tenté de s’imposer lors d’un débat télévisé qui l’a opposé aux deux autres candidats à la chancellerie, Olaf Scholz et Annalena Baerbock. "D’après les premiers sondages, c’est Olaf Scholz qui a le plus convaincu. Il était déjà favori et il a parfaitement appliqué sa stratégie, qui est de rester un peu en retrait et de répondre calmement aux attaques de ses adversaires, qui sont allés le chercher sur le risque d’une alliance avec l’extrême gauche et sur son manque d’ambition en matière d’écologie", rapporte le correspondant de France Télévisions, Laurent Desbonnets, en direct de Berlin (Allemagne).

Un candidat qui incarne "l’ennui en politique"

Durant ce débat, Olaf Scholz n’a pas contre-attaqué ni fait de proposition choc, ce qui tend à le faire apparaître comme "l’incarnation de l’ennui en politique", comme l’a écrit le journal Der Spiegel. "Finalement, ça convient très bien aux Allemands, qui aspirent par-dessus tout à la stabilité, à la recherche du compromis. Olaf Scholz, ce n’est pas le même parti qu’Angela Merkel, mais sur la méthode et sur le style, ça ressemble beaucoup à ce qu’a fait la chancelière au cours de ses seize années au pouvoir", conclut Laurent Desbonnets.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Allemagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.