Allemagne : la gauche gagne les élections de justesse, une coalition à trouver

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
allemagne
France 2
Article rédigé par
L. Desbonnets, N. Bidard - France 2
France Télévisions

L'Allemagne se réveille lundi 27 septembre sans savoir qui va succéder à la chancelière Angela Merkel. Les sociaux-démocrates arrivent en tête juste devant les conservateurs. Loin derrière se trouvent les Verts, l'extrême droite et l'extrême gauche.

C'est un retour en grâce pour le SPD, le parti social-démocrate allemand, qui remporte les élections fédérales allemandes, dimanche 26 septembre, avec 25,7% des voix, selon les premières estimations. "C'est un immense succès pour notre parti, je me réjouis que les Allemands soient allés voter en nombre pour nous", a déclaré dimanche soir Olaf Scholz, le candidat de la gauche, qui se voit déjà en chancelier.

Période d'incertitude

Pour la CDU, en revanche, c'est un revers avec 24,1% des suffrages, sous le seuil des 30% pour la première fois de son histoire. Un échec pour le successeur d'Angela Merkel, Armin Laschet. Les Verts et les libéraux, sans avoir gagné, se trouvent en position de faiseurs de rois. SPD et CDU vont leur proposer des postes au gouvernement et accepter quelques-unes de leurs revendications. Les négociations sur une coalition commencent dès lundi. Les différents partis espèrent trouver un accord avant Noël. Aux dernières élections, il avait fallu près de six mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.