Allemagne : forte hausse des actes antisémites en 2018

Au total, 1 646 actes antisémites ont été recensés l'année passée, une hausse de 9,4% par rapport à 2017.

Une personne manifeste à Bonn (Allemagne) en brandissant une pancarte où l\'on peut lire \"contre tous les antisémitismes\", le 19 juillet 2019.
Une personne manifeste à Bonn (Allemagne) en brandissant une pancarte où l'on peut lire "contre tous les antisémitismes", le 19 juillet 2019. (MAXPPP)

Le gouvernement allemand a recensé une forte hausse des crimes et délits antisémites en 2018 qui atteignent leur plus haut niveau en près de dix ans, selon des statistiques préliminaires publiées mercredi 13 février à la demande de députés.

Au total, 1 646 actes antisémites ont été recensés l'année passée, une hausse de 9,4% par rapport à 2017. Les violences antisémites sont elles passées de 37 à 62, selon les données de la police allemande transmises à la demande du groupe parlementaire de la gauche radicale Die Linke.

Cette annonce intervient deux jours après que le gouvernement français a annoncé un bond de 74% des actes antisémites en France en 2018. "L'antisémitisme se répand comme un poison comme un fiel. Il attaque, il pourrit les esprits, il assassine", avait alors déclaré Christophe Castaner à Sainte-Geneviève-des-Bois où un arbre planté en mémoire d'Ilan Halimi, jeune Juif tué en 2006, avait été vandalisé.