Allemagne : favoriser le travail des femmes

Faute de places disponibles en crèches, de nombreuses entreprises allemandes installent des structures d'accueil des enfants directement sur le lieu de travail des parents. Une façon d'inciter les femmes à revenir travailler rapidement.

FRANCE 2

En Allemagne, l'enjeu pour les entreprises en manque de main-d'oeuvre est de favoriser l'emploi de femmes. Aujourd'hui, seules 30% des mères de famille travaillent. Pour remédier à ça, de plus en plus de sociétés installent, collées à leurs locaux, des structures d'accueil des enfants, pour inciter les femmes à reprendre plus rapidement une activité professionnelle. "De temps en temps, je regarde par la fenêtre, je vois mes fils jouer dehors, je suis tranquille", explique Laura Egetemeyr, qui a opté pour ce système.  

1 000 euros par mois et par enfant 

À temps partiel, elle peut alors récupérer ses enfants chaque jour à midi, un compromis entre vie de famille et vie professionnelle rendu possible grâce au jardin d'enfants. Aidée par la commune, la société qui emploie Laura débourse environ 1 000 euros par mois et par enfant. "Ça vaut le coup pour nous parce que nos employés restent moins longtemps en congé maternité", souligne Cornélia Jakobschy, directrice de l'entreprise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des enfants jouent dans une crèche parentale à Paris, le 6 avril 2010. 
Des enfants jouent dans une crèche parentale à Paris, le 6 avril 2010.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)