Cet article date de plus de neuf ans.

A Liège, une marche silencieuse en l'honneur des victimes de la place Saint-Lambert

Ce samedi, plusieurs centaines de Belges participaient à une marche silencieuse en l'honneur des victimes de la tuerie de cette semaine. Mardi dernier, un homme de 33 ans avait tiré sur la foule, tué quatre passants et fait 120 blessés avant de se suicider.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Michel Krakowski AFP)

Juste après l'inhumation de la plus jeune des quatre victimes, un bébé de 17 mois, une marche silencieuse a défilé dans le centre de la ville. Avant la fin de la manifestation vers 13h30, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées sur la place Saint-Lambert, là même où Nordine Amrani, un Liégois de 33 ans, avant ouvert le feu sur la foule mardi dernier.

L'appel à cette marche avait été lancée sur les réseaux sociaux et ce vendredi, ils étaient 1.600 à annoncer qu'ils participeraient. Mais la proximité d'un des organisateurs du rassemblement avec l'extrême droite a jeté le trouble sur la manifestation et créé la polémique en Belgique. Le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, a "insisté pour que les hommages aux victimes de ce terrible drame puissent se dérouler en dehors de toute récupération politique" .

Une semaine exactement après le drame (le mardi 20 décembre), une nouvelle manifestation — officielle celle-là — est prévue, notamment en présence du Premier ministre Elio Di Rupo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.