Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Faut-il gracier Edward Snowden ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Faut-il gracier Edward Snowden ?
Article rédigé par
France Télévisions

Plusieurs associations de défense américaine des libertés viennent de lancer une pétition en ligne en faveur d'Edward Snowden, aujourd'hui réfugié en Russie. Mais la Maison Blanche refuse toujours de gracier l'ancien consultant de la NSA.

Le débat sur Edward Snowden repart de plus belle aux Etats-Unis. Depuis quelques jours, plusieurs associations de défense américaine des libertés ont lancé une vaste campagne pour obtenir la grâce de l'ancien consultant de l'Agence de sécurité nationale (NSA), aujourd'hui réfugié en Russie.

Impensable pour Barack Obama. La Maison Blanche a rappelé mercredi sa position : Edward Snowden, qui a "mis des vies américaines en danger", doit rentrer aux Etats-Unis pour y être jugé. Il encourt jusqu'à 30 ans de prison pour espionnage.

"Edward Snowden n'est pas un héros"

Jeudi 15 septembre, un rapport du Congrès américain a avancé de son côté que Edward Snowden était plus un "employé mécontent" qu'un lanceur d'alerte. "Edward Snowden n'est pas un héros, c'est un traître qui a volontairement trahi ses collègues et son pays" et "a mis en danger les Américains", a déclaré dans le communiqué de la commission son président, le républicain Devin Nunes.

Par ses révélations, Edward Snowden a fait prendre conscience aux Américains et au monde de l'ampleur de la surveillance de la NSA sur les communications électroniques et sur internet. Le Congrès a même adopté en juin 2015 une loi destinée à mieux encadrer la collecte de métadonnées des appels téléphonique des Américains par la NSA.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.