NSA : une station d'espionnage en plein coeur de Paris ?

Après les écoutes de trois présidents français révélées par WikiLeaks, une équipe de France 2 s'est intéressée aux pratiques de la NSA.

France 2

Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, et François Hollande ont été mis sur écoute par les services de renseignement américains (NSA) de 2006 à 2012.

Le siège de la NSA s'étend à perte de vue et en dit long sur la puissance de cette agence de sécurité qui écoute le monde entier et ne révèle aucun de ses secrets. On estime à 50 000 le nombre d'employés et à 8 milliards d'euros le budget annuel. Dans leur surveillance, les Américains utilisent tous leurs relais.

Près de la place de la Concorde, au coeur de Paris, se trouve l'ambassade américaine, voisine de l'Élysée. Au dernier étage, six fenêtres en trompe-l'oeil sur une bâche qui cacherait une station d'écoutes.

Comment la NSA opère-t-elle ?

La NSA analyse des milliards de messages et de coups de téléphone par mots-clés ou selon certains numéros jugés dangereux.

Pour espionner internet, les Américains interceptent les données qui transitent par des câbles sous-marins, véritable autoroute de l'information, mais aussi par les serveurs des géants du web (Google, YouTube, Facebook, Microsoft, Apple...), tous américains.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue de l\'Assemblée nationale, le 15 juin 2015 à Paris.
Vue de l'Assemblée nationale, le 15 juin 2015 à Paris. (JOEL SAGET / AFP)